Simar C 30

C30

Cette photographie représente le Simar C30, n° de série 13049 de Charlie Zuck, collectionneur américain.
Une deuxième photographie le montre sous un autre angle.

Prenez un moment pour aller voir son site et admirer aussi ses magnifiques Graham Paige (image1 et image2), lointains descendants des Simar.

Le Simar C30, selon nos informations, aurait été construit en 700 exemplaires, du 28 octobre 1933 au 6 avril 1936, les n° de série allant du 13001 au 13700.

Il est motorisé par un moteur Simar essence deux temps, à balayage transversal et piston à déflecteur de 4 ch de puissance (donnée par le livret d'instructions Simar).
Sur certains documents, de Geo. Monro, la puissance annoncée est de 3,5 ch à 3000 t/min ou de 3,8 ch à 3200 t/min.
La cylindrée est de 216 cm3 (alésage 65 mm et course 65 mm).
L'alimentation est assurée par un carburateur Amal C3 et l'allumage se fait par magnéto (Morel).

La boîte de vitesses comporte deux rapports avant sélectionnés, de manière classique, par des broches enfichables dans les moyeux et bloquant, à droite ou à gauche, un disque entraîneur.
En fait ce changement de vitesse est d'un nouveau système breveté par Simar et appliqué également, en 1934, sur le type 50.
Simar disait dans ses notices qu'il était à la fois plus simple, plus solide et moins encombrant en largeur que le système utilisé sur le type A5.
Il n'y a pas de marche arrière. Le pont est à vis et roue de bronze (qualité marine).
Comme sur le type 56, un système à cliquet, combiné à un moyeu à rochets, permet de débrayer une roue, pour tourner commodément.
Deux leviers, au guidon, permettent d'enclencher la marche avant et l'entraînement de la fraise.

D'autres images montrent la machine ci-dessus sous des angles différents (photo 1, photo 2, photo 3, photo 4).
Nous disposons, aussi, d'un certain nombre de photographies du C30 d'Etienne et Diego Verschuere, à divers stades de restauration.
(photo 5, photo 6, photo 7, photo 8, photo 9, photo 10)
A voir, aussi, un C 30 avec grandes roues et charrue (photo 11 et photo 12) ainsi qu'une image d'une autre machine.

Il est possible de consulter le catalogue des pièces de rechange et le livret d'instructions dans le même document, ainsi qu'un document sur le carburateur Amal.

page précédente

page des menus